•  

    La neige au village

     

    La neige au village

     

    La neige au village

     

    La neige au village

     

    La neige au villageLa neige au villageLa neige au village

     

    La neige au village

     

    La neige au villageLa neige au village

     

    Lente et calme, en grand silence,
    Elle descend, se balance
    Et flotte confusément,
    Se balance dans le vide,
    Voilant sur le ciel livide
    L'église au clocher dormant.

    Pas un soupir, pas un souffle,
    Tout s'étouffe et s'emmitoufle
    De silence recouvert...
    C'est la paix froide et profonde
    Qui se répand sur le monde,
    La grande paix de l'hiver.

     

     

    La neige au village

     

     


    1 commentaire
  • Demain Noël va revenir


     
    Demain Noël va revenir !
     Ah ! Quel bonheur, ah ! Quel plaisir !
     Demain Noël va revenir
     Si je le vois je veux lui dire
     Avec mon plus gentil sourire
    Cher Noël, voici bien longtemps
    Tout juste un an
     Que je t'attends

    Demain Noël va revenir

     

     

    Demain Noël va revenir

     

    BON DIMANCHE A TOUS.

      

     

     

     


    votre commentaire
  • C'est Noël tous les jours

     

    C'est Noël tous les jours

     

    C'est Noël tous les jours

     

    C'est Noël tous les jours

     

    C'est Noël tous les jours

     

    C'est Noël chaque fois qu'on essuie une larme dans les yeux d'un enfant

    C'est Noël chaque fois qu'on dépose les armes et chaque fois qu'on s'entend

    C'est Noël chaque fois qu'on arrête une guerre et qu'on ouvre les mains

    C'est Noël chaque fois qu'on force la misère à reculer plus loin

    C'est Noël sur la terre chaque jour

    Car Noël, mon frère, c'est l'Amour

    C'est Noël quand nos coeurs oubliant les offenses sont vraiment fraternels

    C'est Noël quand enfin se lève l'espérance d'un amour plus réel

    C'est Noël quand soudain se taisent les mensonges faisant place au bonheur

    C'est Noël dans les yeux du pauvre qu'on visite sur son lit d'hôpital

    C'est Noël dans le coeur de tous ceux qu'on invite pour un bonheur normal

    C'est Noël dans les mains de celui qui partage aujourd'hui notre pain

    C'est Noël quand le gueux oublie tous les outrages et ne sent plus sa faim

    C'est Noël sur la terre chaque jour

    Car Noël, mon frère, c'est l'Amour.

     

    C'est Noël tous les jours


    votre commentaire
  •  

     

    Le PERE NOËL. 

     

    Le PERE NOËL.

     

     

    Le PERE NOËL.

     

    Le PERE NOËL.

     

    Qui arrive à l'horizon
    S'appuyant sur un bâton?
    Entre, entre, père Noël,
    Dans notre jolie maison,
    Entre, entre, père Noël,
    Te mettre à l'abri du gel;
    Et dans un petit sabot,
    Si tu poses un beau cadeau,
    Toujours nous te garderons
    Bien au chaud dans la maison .

     

     

    Le PERE NOËL.


    votre commentaire
  • L'hiver de Guy de Maupassant

     

     

    L'hiver de Guy de Maupassant

     

     

     

    L'hiver de Guy de Maupassant

     

     

     

     

    L'hiver de Guy de Maupassant

    Guy de Maupassant (1850-1893) est un auteur français de romans (Une vie ; Bel ami) et de nouvelles (Boule de Suif ; Les Contes de la bécasse).
    C'est aussi un poète méconnu. Les passages en couleur de la poésie qui suit sont parfois proposés aux élèves d'élémentaire.

    L'hiver de Guy de Maupassant

     

    Nuit de neige

    La grande plaine est blanche, immobile et sans voix.
    Pas un bruit, pas un son ; toute vie est éteinte.
    Mais on entend parfois, comme une morne plainte,
    Quelque chien sans abri qui hurle au coin d'un bois.

    Plus de chansons dans l'air, sous nos pieds plus de chaumes.
    L'hiver s'est abattu sur toute floraison ;
    Des arbres dépouillés dressent à l'horizon
    Leurs squelettes blanchis ainsi que des fantômes.

    La lune est large et pâle et semble se hâter.
    On dirait qu'elle a froid dans le grand ciel austère.
    De son morne regard elle parcourt la terre,
    Et, voyant tout désert, s'empresse à nous quitter.

    Et froids tombent sur nous les rayons qu'elle darde,
    Fantastiques lueurs qu'elle s'en va semant ;
    Et la neige s'éclaire au loin, sinistrement,
    Aux étranges reflets de la clarté blafarde.

    Oh ! la terrible nuit pour les petits oiseaux !
    Un vent glacé frissonne et court par les allées ;
    Eux, n'ayant plus l'asile ombragé des berceaux,
    Ne peuvent pas dormir sur leurs pattes gelées.

    Dans les grands arbres nus que couvre le verglas
    Ils sont là, tout tremblants, sans rien qui les protège ;
    De leur œil inquiet ils regardent la neige,
    Attendant jusqu'au jour la nuit qui ne vient pas
    .

    Guy de Maupassant


    votre commentaire