•  

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

     

    Voici que la saison décline

    *
    Voici que la saison décline,
    L’ombre grandit, l’azur décroît,
    Le vent fraîchit sur la colline,
    L’oiseau frissonne, l’herbe a froid.
    Août contre septembre lutte ;
    L’océan n’a plus d’alcyon ;
    Chaque jour perd une minute,
    Chaque aurore pleure un rayon.
    La mouche, comme prise au piège,
    Est immobile à mon plafond ;
    Et comme un blanc flocon de neige,
    Petit à petit, l’été fond.

    **
    Victor Hugo, Dernière gerbe

     

     

     


    votre commentaire
  •  

     

     

    J'aime les fruits d'Automne,

    La pomme et le raisin,

    et la noix blanche et bonne

    qu'on mange avec du pain

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

     

    L'automne d'Henri de Régnier


    Voici un poème d'Henri de Régnier (1864-1936)

    rempli de la tristesse mélancolique de l'automne finissant.

     

     

     

    Soir d'automne


    Il est doux, ô mes yeux, lorsque le vent d'automne
    Cesse de s'acharner à l'arbre dont frissonne
    Le spectre dépouillé qui craque et tremble encor,
    De voir, dans l'air muet, où son vol se balance,
    Tomber en tournoyant à travers le silence,
    Une dernière feuille d'or.
    Quand au jour éclatant qui se voile succède
    Le crépuscule lent, humide, mol et tiède,
    Qui fait perler la mousse au dos des bancs velus,
    Il est doux, au jardin mystérieux, d'entendre
    Résonner dans le soir le rire obscur et tendre
    Des visages qu'on ne voit plus.


    Henri de Régnier ("Le Miroir des heures" - Mercure de France, 1910)

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

     

    L'automne de Georges Jean
    Georges Jean, né en 1920, est un poète enseignant (enseignant-poète ?).

    Il a publié de nombreux recueils de
    poésie et des anthologies pour les enfants,

    dont le Nouveau trésor de la poésie pour enfants en 2003 au Cherche
    midi éditeur.

     

     

     

     

     


    L'automne
    Quand s'annonce l'automne
    La marmotte marmonne
    Rentre dans sa maison
    Et dit : "C'est la saison
    Où mon lit a du bon
    Dormons."
    Et elle attend le temps
    Du soleil, le printemps
    En dormant.

     

    **
    Georges Jean

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique